Articles

Affichage des articles du avril, 2016

Tartare de veau printanier

Image
Envie de printemps, de fraîcheur, rêve de tartare... oui, mais aussi envie de changer. Envie de fleurs -celles que j'ai découvert ce soir dans mon jardin, moi qui les ai souvent reniées en cuisine, ne leur trouvant qu'un intérêt cosmétique. Mais ça, c'était avant ! Avant Alexandre Mazzia et Edward Cristaudo. Envie d'une alternative, bref envie d'un tartare de veau.
Parce que le changement c'est maintenant, parce que je sacrifie à tout ce à quoi j'avais dit non, parce que l'important c'est le goût, en avant toute, à l'abordage de mon tartare de veau printanier...Ingrédients (pour 4 personnes) : 
750 g de viande de veau fermier sous la mère (poire, merlan...), un petit bouquet de ciboulette, deux petits citrons confits au sel, un morceau de gingembre frais, une vingtaine de gousses de petits pois frais de pays, un paquet de crackers, un petit sachet d'encre de seiche, 10 g de farine, 20 g d'huile, 80 g d'eau, QS mayonnaise, huile d'…

W comme... virtuose, le restaurant gastronomique d'Edward Cristaudo

Image
Domaine de Saint-Clair, Ardèche. Tombée de la nuit. Dieu que la montagne est belle. Vue sur le golf et la vallée d'Annonay. A couper le souffle. Mais l'essentiel est ailleurs... dans la cuisine d'Edward Cristaudo qui vient d'ouvrir son restaurant, le W, au sein même de l'établissement. 
Retour sur un dîner virtuose ! Après plusieurs mois de travaux le Domaine se métamorphose. Modernité et élégance sont les maîtres mots dès l'accueil de l'hôtel, où fauteuils et canapés moelleux habillés de velours gris invitent les voyageurs à la détente. Je traverse le salon pour rejoindre le restaurant. Envie de m'arrêter, de suspendre le temps l'instant d'un verre, hypnotisée par le bar de lumière, improbable phare éclairant l'obscurité naissante.

Avant d'arriver dans la grande salle aux murs de pierre sculptant l'espace. Tables dressées jusque dans la véranda qui court tout le long du bâtiment, au bout de laquelle se dessine la terrasse. Jeux de l…

Déjeuner aux Terrasses de l'Image, à la table de Christophe Chiavola

Image
Le printemps, enfin ! Premiers vrais rayons de soleil qui s'affichent insolemment. Première balade dans Saint-Rémy de Provence qui s'anime pour ce week-end de Pâques. Touristes qui déambulent avec nonchalance au fil des rues élégamment pavées, promesse de vacances, ambiance joyeuse aux terrasses des cafés. Les Terrasses justement. Celles de l'Image, de l'hôtel du même nom, où Christophe Chiavola lance la saison 2016. L'occasion de redécouvrir la cuisine de talent d'un chef qui décline avec un beau talent les saveurs du sud et les produits de saison, et de tester la nouvelle carte. 
Récit d'un déjeuner aux Terrasses de l'Image, à la table de Christophe Chiavola...